Comment choisir le bon éclairage pour une chambre à coucher ?

La première fonction d’un luminaire est d’éclairer la maison, mais il occupe aussi une place importante dans la décoration intérieure. En effet, le luminaire permet aussi de réchauffer l’ambiance d’une pièce et le choix des sources de lumière pour chaque pièce de la maison ne doit pas être pris à la légère. Ce choix influencera la beauté de la maison et le confort des occupants. Déjà, l’ensemble de la maison nécessite une grande source de lumière, dont le choix dépendra surtout du style de décoration existante. Néons et lampes intégrées sont les modèles les plus adaptés pour illuminer une pièce, notamment dans une maison de style contemporain ou même classique. Mais il est aussi courant d’opter pour des lustres à plusieurs lampes pour les espaces de vie lorsqu’on souhaite conserver une décoration intérieure plus rustique et raffinée tout en bénéficiant d’une source de lumière intense. Les sources de lumière diffuse sont intéressantes comme elles apportent une certaine ambiance dans la maison. C’est notamment le cas pour la salle de bain et certaines pièces communes qui ne requiert pas de sources de lumière intense. Pour les chambres, il convient de choisir des sources de lumière plus discrètes.

 

Ne pas opter pour une lumière directe et intense pour la chambre à coucher

Contrairement aux idées reçues, les lampes de chevet ne suffisent pas pour assurer une source de lumière adéquate pour une chambre à coucher. En effet, l’éclairage de cette pièce doit être multiple et ne doit pas se concentrer uniquement sur deux lampes de chevet. Le mieux est d’opter pour une lumière tamisée pour créer une ambiance apaisante. Certes, un éclairage intense est nécessaire pour bien éclairer la chambre lorsqu’on doit faire des tâches spécifiques ou lorsque la chambre dispose d’un coin bureau, mais il ne doit pas être pour autant agressif ni trop éblouissant. Les barres de spots au plafond sont des luminaires très tendance, mais leur choix doit se faire avec minutie pour éviter un éclairage trop éblouissant. Leur utilisation est plus recommandée pour le dressing ou le placard. L’idéal pour une chambre à coucher est de trouver un meilleur compromis entre l’éclairage général, l’éclairage ponctuel et l’éclairage de confort.

Mélanger trois types d’éclairages pour la chambre à coucher

Bien éclairer la chambre à coucher implique une création d’ambiance plus apaisante. Il est donc nécessaire de mélanger trois types d’éclairage qui devra répondre à tous les besoins une fois qu’on est dans la chambre à coucher que ce soit pour bouquiner, dormir ou passer des moments intimes. Ces trois éclairages sont l’éclairage général, l’éclairage ponctuel et l’éclairage de confort. L’éclairage général est la source de lumière qui est nécessaire au quotidien. C’est cette source de lumière qu’on utilise généralement lorsqu’on entre dans la chambre. On peut en obtenir avec le luminaire en suspension qu’on place au centre de la pièce. La lumière dégagée est assez puissante pour éclairer suffisamment la pièce. L’éclairage ponctuel est la source de lumière qu’on utilise de manière ponctuelle sur une zone ciblée lorsqu’on veut un éclairage puissant pour le rangement ou le choix des tenues, d’où son application recommandée dans le dressing. Ce type d’éclairage est disponible sous plusieurs formes : ruban LED adhésif, spots LED et rail de spot LED. L’éclairage de confort est un éclairage d’appoint qu’on utilise généralement pour lire au lit sans déranger le voisin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *