Comment (bien) choisir son plombier ?

Comment faire pour choisir un bon plombier?

Quand on est confronté à un problème de plomberie, on est souvent confronté à cette question : « Quel expert choisir ? ». Le risque existe de tomber sur un professionnel qui ne correspond pas à vos attentes, soit en terme de qualité de service, soit en terme de qualification. Sans parler des arnaques pures et simples, hélas trop fréquentes dans ce métier.

 

Un professionnel recommandé et certifié

Comme dans beaucoup de cas, nous vous conseillons en premier lieu de faire appel à un plombier qui vous a été recommandé par une personne de confiance. Si cette dernière a été satisfaite de la prestation, il y a tout lieu de penser que vous le serez aussi ! Ce conseil vaut surtout pour un plombier individuel et peut être moins pertinent dans le cas d’une grande société qui fait beaucoup tourner ses effectifs.

Quel que soit le cas de figure, assurez-vous que l’expert possède bien une certification CMMTQ , obligatoire au Québec.

Si un appareil tombe en panne, comme un robinet par exemple, notez le nom de la marque, généralement indiquée derrière l’objet. Chaque marque possède un réseau de réparateur agréé dont vous pourrez facilement trouver les coordonnées sur Internet.

Attention aux accros des prospectus

Autant que possible, ne contactez pas les enseignes qui remplissent votre boîte aux lettres de prospectus. Les artisans de qualité n’ont pas besoin de promouvoir à outrance leur savoir-faire ainsi. En outre, ce type de communication a souvent montré des pratiques de sociétés peu fiables voire complètement illégales. Dans certains cas, il a été signalé à la Police certaines personnes dont l’unique but était de venir observer ce qu’il y a avait à dérober chez vous. Prudence, donc !

Concernant la tarification, un bon plombier doit être capable de tenir ses engagements et de vous donner, par téléphone, un ordre d’idée du coût de son intervention, en particulier s’il s’agit d’une opération simple. Par la suite, il s’engagera plus formellement avec un devis.

Le délai d’intervention doit être clairement évoqué pour que vous sachiez s’il y a un retard. Si le réparateur est de qualité, il devra vous prévenir s’il ne peut pas se présenter chez vous à l’heure fixée.

Un bon plombier cherche une solution qui vous arrange

Pour savoir si vous êtes face à un plombier honnête, n’hésitez pas à prétendre que vous n’y connaissez absolument rien. Si d’emblée, son conseil est de remplacer toute votre installation, c’est louche. Un vrai professionnel trouve toujours le temps d’analyser vraiment le problème pour que vous ayez une solution au meilleur coût, en ne remplaçant que ce qui est nécessaire.

Un plombier de qualité doit être prêt à vous remettre le matériel défaillant, pour que vous puissiez le faire expertiser en cas de litige ultérieur.

Enfin, un bon plombier ne doit pas profiter des situations où le client est en difficulté, comme un problème survenant en pleine nuit ou le weekend. Il est normal d’effectuer une majoration, mais celle-ci doit être raisonnable. Il peut aussi vous proposer, en fonction de la gravité de la panne, de repasser le lendemain matin ou un jour ouvré pour que le tarif soit plus bas.

C’est généralement ce genre de bonne disposition à votre égard qui montrera la qualité du plombier.

Pour contacter un expert plombier sur la rive Sud à Brossard.

 

Autres liens gouvernementaux:

Loi/ règles de Plomberie – Régie du Bâtiment du Québec 

Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec

Voi aussi:

Chico

Une réflexion sur “Comment (bien) choisir son plombier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *