Comment installer un lave-vaisselle ?

 

Vous venez de faire l’acquisition d’un lave-vaisselle mais vous ne savez pas comment l’installer ?

Pas de panique, il s’agit d’une pose très facile à condition de suivre nos conseils, en respectant quelques petites consignes de sécurité.

 

Quelques conseils pratiques préalables

Tout d’abord, vérifiez que la longueur de vos tuyaux et de vos fils électriques est suffisante pour pouvoir relier votre appareil à l’emplacement voulu. Si vous le pouvez, ne placez pas votre machine trop près de votre réfrigérateur pour éviter les déperditions de froid qui entrainent généralement une surconsommation d’énergie.

Si votre sol n’est pas homogène, c’est-à-dire s’il présente des aspérités ou des irrégularités, placez votre lave-vaisselle sur un tapis anti-vibration, que vous trouvez facilement dans le marché.

Lors de la pose, soyez vigilant sur la disposition des éléments flexibles derrière le lave-vaisselle. Ils ne doivent pas faire de coude, ce qui empêcherait l’arrivée d’eau.

Enfin, quand vous aurez installé l’appareil, assurez-vous d’utiliser des produits de lavage en fonction de la dureté de l’eau dans votre domicile. Cette information est facile à trouver sur vos factures. Cela vous permettra d’allonger la durée de vie de votre lave-vaisselle.

 

La pose et le raccordement

Avant tout, vérifiez que votre installation est conforme aux normes. Si ce n’est pas le cas, nous vous conseillons de faire appel à un spécialiste pour les branchements aux réseaux hydrauliques et électriques. En cas de problème, vous serez mieux couvert par votre assurance.

Réglez les pieds de votre machine pour qu’elle soit parfaitement horizontale. Cette position empêchera les risques de débordement ou de fuite. Si votre lave-vaisselle est dans une pièce où il peut geler en hiver, pensez à l’éteindre et à couper l’arrivée d’eau à cette période de l’année. Puis videz le contenu de l’arrivée d’eau pour ne pas endommager la valve. Au retour des beaux jours, versez quelques litres d’eau chaude dans l’appareil avant de le redémarrer.

Assurez-vous que le branchement électrique se fasse sur une prise de terre, sans rallonge ni prise multiple si possible.

Pour le raccordement au réseau hydraulique, vous pouvez utiliser la même alimentation que votre lave-linge et évacuer les eaux usées par le même conduit. Si vous n’êtes pas sûr de votre installation, faites-la examiner par un professionnel.

Le joint pour la prise de raccordement est indispensable, n’oubliez pas de le fixer à votre robinet. Reliez le plus petit tuyau à l’alimentation en eau et le plus gros tuyau à l’évacuation.

Dans certains cas de figures, les prises auto-perçantes permettent d’installer une machine à laver la vaisselle très rapidement, sans couper de tuyau de canalisation.

 

Avant de lancer votre machine

Quand votre installation est prête, prenez le temps d’inspecter les branchements. Assurez-vous que l’eau de vidange peut bien s’écouler et vérifiez une fois encore qu’aucun tuyau n’est tordu ou percé.

Puis réglez l’adoucisseur d’eau en fonction de la dureté de l’eau, comme indiqué en introduction. Cette étape est souvent négligée mais a un gros impact sur la durée de vie de votre appareil.

Enfin, remplissez le réservoir de sel et liquide de rinçage, et vous êtes prêt à utiliser votre lave-vaisselle !

 

Autres liens importants:

Exigences de qualité et sécurité pour la choix de votre plombier ou lire notre article: Comment bien choisir son plombier. 

Pour vos travaux de plomberie sur la rive Sud de Montréal ou plus précisément à Saint-Jean-Sur-Richelieu veuillez visitez nos partenaires plombiers urgence à Saint-Jean-sur-Richelieu pour plus d’informations.

Pour voir les instructions d’installations de quelques marques de lave-vaisselle que nous avons trouvé, voir les liens ci-dessous:

general_electric_ge_plomberie_comment_installer_lave-vaiselle

whirlpool-plombier-comment-installer-lave-vaiselle

bosch-plomberie-comment-installer-lave-vaiselle

 

Voir aussi:  comment choisir son plombier?

Chiko

 

 

Comment (bien) choisir son plombier ?

Comment faire pour choisir un bon plombier?

Quand on est confronté à un problème de plomberie, on est souvent confronté à cette question : « Quel expert choisir ? ». Le risque existe de tomber sur un professionnel qui ne correspond pas à vos attentes, soit en terme de qualité de service, soit en terme de qualification. Sans parler des arnaques pures et simples, hélas trop fréquentes dans ce métier.

 

Un professionnel recommandé et certifié

Comme dans beaucoup de cas, nous vous conseillons en premier lieu de faire appel à un plombier qui vous a été recommandé par une personne de confiance. Si cette dernière a été satisfaite de la prestation, il y a tout lieu de penser que vous le serez aussi ! Ce conseil vaut surtout pour un plombier individuel et peut être moins pertinent dans le cas d’une grande société qui fait beaucoup tourner ses effectifs.

Quel que soit le cas de figure, assurez-vous que l’expert possède bien une certification CMMTQ , obligatoire au Québec.

Si un appareil tombe en panne, comme un robinet par exemple, notez le nom de la marque, généralement indiquée derrière l’objet. Chaque marque possède un réseau de réparateur agréé dont vous pourrez facilement trouver les coordonnées sur Internet.

Attention aux accros des prospectus

Autant que possible, ne contactez pas les enseignes qui remplissent votre boîte aux lettres de prospectus. Les artisans de qualité n’ont pas besoin de promouvoir à outrance leur savoir-faire ainsi. En outre, ce type de communication a souvent montré des pratiques de sociétés peu fiables voire complètement illégales. Dans certains cas, il a été signalé à la Police certaines personnes dont l’unique but était de venir observer ce qu’il y a avait à dérober chez vous. Prudence, donc !

Concernant la tarification, un bon plombier doit être capable de tenir ses engagements et de vous donner, par téléphone, un ordre d’idée du coût de son intervention, en particulier s’il s’agit d’une opération simple. Par la suite, il s’engagera plus formellement avec un devis.

Le délai d’intervention doit être clairement évoqué pour que vous sachiez s’il y a un retard. Si le réparateur est de qualité, il devra vous prévenir s’il ne peut pas se présenter chez vous à l’heure fixée.

Un bon plombier cherche une solution qui vous arrange

Pour savoir si vous êtes face à un plombier honnête, n’hésitez pas à prétendre que vous n’y connaissez absolument rien. Si d’emblée, son conseil est de remplacer toute votre installation, c’est louche. Un vrai professionnel trouve toujours le temps d’analyser vraiment le problème pour que vous ayez une solution au meilleur coût, en ne remplaçant que ce qui est nécessaire.

Un plombier de qualité doit être prêt à vous remettre le matériel défaillant, pour que vous puissiez le faire expertiser en cas de litige ultérieur.

Enfin, un bon plombier ne doit pas profiter des situations où le client est en difficulté, comme un problème survenant en pleine nuit ou le weekend. Il est normal d’effectuer une majoration, mais celle-ci doit être raisonnable. Il peut aussi vous proposer, en fonction de la gravité de la panne, de repasser le lendemain matin ou un jour ouvré pour que le tarif soit plus bas.

C’est généralement ce genre de bonne disposition à votre égard qui montrera la qualité du plombier.

Pour contacter un expert plombier sur la rive Sud à Brossard.

 

Autres liens gouvernementaux:

Loi/ règles de Plomberie – Régie du Bâtiment du Québec 

Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec

Voi aussi:

Chico